La Renault 20 TS de Jean Marc

Ma passion pour la Renault 20 et 30 remonte à mon adolescence lorsque mon père eut sa première R20; « une Renault 20 GTL vert algue ». Sa ligne n’a pourtant rien d’extraordinaire, elle ressemble à une grosse R16 et de plus elle possède un hayon qui faisait moins berline et moins statuaire qu’un coffre, mais j’aimais son intérieur marron, on s’y sentait bien, sans parler de la douceur de conduite qu’elle procurait. Quelques fois mon père revenait avec la Renault 30 de son patron : Une des premières Renault 30 TX de couleur gris acier. Mon père nous racontait ses exploits avec son patron assis, confiant, sur le siège passager, dormant une bonne partie du trajet Paris-Lyon, alors que sa R 30 filait à vive allure dans un confort royal pour l’époque. Depuis ce temps là, j’en ai gardé la nostalgie.

En 2009, le C.A.R Lyonnais me contacte pour me dire qu’une personne souhaitait vendre une Renault 20 TS de 1978 de couleur vert algues ayant appartenu à son père. Je vais voir l’auto à Roanne.

Elle était très propre et avait juste de la corrosion sur les pieds d’ailes (ce sont les seuls travaux de carrosserie que j’ai effectués). Le compteur affichait 67 000 km, l’intérieur était vraiment propre mais malheureusement le prix demandé était élevé. Un an après ce premier rendez-vous, le propriétaire me rappelle pour me demander si j’étais toujours intéressé. Ni une ni deux, je l’achetais. Aujourd’hui j’ai effectué 30 000 km avec et j’ai toujours autant de plaisir à la conduire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.