Peugeot 604

La Peugeot 504, en 1968, est la première propulsion de la marque à posséder quatre roues indépendantes. Elle a été déclinée dans beaucoup de versions différentes : en break, en coupé, en pick up, en cabriolet… Elle fût en 1977 la 2 litres la plus vendue en France. De part sa robustesse, elle a été longtemps la reine des pistes africaines, gagnant les plus grands rallyes.

Qualités : bon freinage et bonne boite de vitesse, fiabilité.

Défauts : consommation importante, bruyante et tenue de route perfectible sur sol mouillé.

BMW 528

Elle fut aussi présentée au salon de Genève de 1975. Elle est motorisée par un 6 cylindres en ligne de 2.8 l de 170 cv alimentée par un carburateur quadruple. En 1977 elle reçoit une injection L-jetronic portant la puissance à 177 cv. En 1978 la puissance moteur est augmentée à 184 cv, et elle est dotée d’une boite 5 vitesses.

Qualités : Performance de bon niveau (plus de 190 k/h), elle est silencieuse.

Défauts : maintien et fermeté des sièges. Dureté des suspensions sur mauvais revêtement.

Peugeot 604

La peugeot 604 est présentée au salon de Genève en 1975, en même temps que la Renault 30. Pour le millésime 1978, l’injection fait son apparition ainsi que la boite 5 vitesses. Heuliez sort une version rallongée. Une version turbo-diesel apparaît en 1979.

Ses qualités: berline spacieuse et confortable et silencieuse, c’est une voiture plus statuaire que la Renault 30 de part sa ligne sobre et classique.

Ses défauts : finition perfectible, tenue de route sur sol mouillé, freinage

Volkswagen Passat

La Volkswagen Passat fut lancée en 1973. Elle avait la forme d’une berline 5 portes sans en être une. C’est seulement en 1975 que le hayon fera son apparition. Elle reçoit un restylage en 1977 et la deuxième génération sera lancée en 1981, elle fut déclinée en break, en une berline tricorps et la version avec hayon. Elle est une concurrente de la Renault 20.

Ses qualités : De bonnes performances pour le moteur 1,4 litre de 85 ch din remplaçant le 1,6 litre. Elle procure un bon agrément de conduite. Un intérieur bien fini. Son prix par rapport à la R20 L.

 

Ses défauts : Suspension ferme et désagréable sur mauvais revêtement. Siège dur.

Mercedes Benz 250

La Mercedes type 123 a été un gros succès commerciale, elle a été produite a plus de deux millions d’exemplaires (toutes motorisations confondues). Elle est sortie en version break, limousine, diesel, et en coupé.

Ses qualitées : elle a un bon freinage; La finition est plutôt de bonne facture. elle possède aussi une bonne tenue de route.

Ses  défauts : la fermeté des suspensions.